Rappelez-moi : Vous souhaitez des renseignements ? Notre Service Client vous appelle quand vous le souhaitez !
Numéro :

Comment élaborer son projet en matière de securité

ÉLABORER SON PROJET DE SÉCURITÉ

Au vu des statistiques de cambriolages et autres types de vandalismes, votre sécurité est remise en cause même étant à votre domicile. Il en est de même pour la protection de vos biens professionnels ou personnels. En conséquence, il est primordial de prendre les mesures y correspondant en élaborant un projet de sécurité fiable, rapide et efficace. Sur talinfo.fr, des experts spécialisés en sécurité sauront apaiser vos inquiétudes au mieux et soumettre des solutions nécessaires à la prévention de votre sécurité avec des schémas d’orientations à l’appui.

Pour se lancer vers un projet en béton, il est important de considérer les lieux que vous désirez protéger et émettre une stratégie de protection définie en prenant connaissance des détecteurs qui pourraient vous convenir à cet effet.

Généralement, les zones à surveiller doivent couvrir tous les accès à risques comme les portes, les fenêtres et le toit. Les différents types de détecteurs à adapter à votre bâtiment et ses extérieurs ont chacun leur particularité, il ne vous restera plus qu’à choisir en fonction de vos besoins sur talinfo.fr.

projet securité videosurveillance

  1. LES DÉTECTEURS VOLUMÉTRIQUES

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un détecteur surveillant un volume précis localisé en intérieur ou en extérieur. Sur un rayon de 90 degrés, la zone de protection peut alors couvrir une surface d’environ une douzaine de mètres. Dans cette catégorie de détecteur, la plus connue est celle à infrarouge dont le but est de repérer des changements rapides de température tels que le passage d’une personne. Cependant, il faut prendre en considération l’existence d’un chauffage ou d’un climatiseur au sein d’une habitation et éviter d’exposer l’appareil de détection à proximité d’une source de chaleur car ceci pourrait altérer son mécanisme de fonctionnement.

Dans le cas où cette option est inévitable, dans la même gamme de détecteurs, vous pouvez choisir d’utiliser des détecteurs dits à hyperfréquence aussi nommés bi-volumétrique qui intègrent dans son système la détection infrarouge. Cette option suppose la réunion de quatre facteurs pour fonctionner, à savoir : l’angle d’approche d’un individu, sa taille, sa vitesse de déplacement, et sa distance par rapport à l’emplacement du détecteur. Avec leur précision, les risques de fausse alerte sont minimisés, mais il faudra bien cerner son mode de fonctionnement avant l’achat.

Pour un usage en extérieur, l’éviction de faux déclenchements liés à l’environnement extérieur est assurée par des détecteurs constitués à la fois de deux canaux à infrarouge et deux autres à hyperfréquence.

  1. LES DÉTECTEURS PÉRIMÉTRIQUES

De toute évidence, ces détecteurs protègent un périmètre défini comme les accès à un bâtiment dont les portes, les fenêtres ou tout le tour et l’enclave de votre maison. La détection périmétrique sous-entend des appareils spécifiques comme les détecteurs d’ouverture ou contacts (pour les portes et fenêtres) et les sabots (utilisé dans le jargon pour tout ouvrant métallique et portail), mais également, les barrières infrarouges.

Pour le premier dispositif : les contacts et les sabots, ils sont constitués de deux parties mobiles qui, une fois en contact, peuvent armer le détecteur. Ce sont l’Interrupteur à Lame Souple et l’aimant qui l’accompagnent.

Le second type de détecteur, utilisé le plus souvent à l’extérieur est composé de faisceaux à infrarouges activés par un émetteur et analysés par un récepteur placé à plusieurs mètres de distance du dispositif. Pouvant être murale et très fine ou scellée sur des socles de terrains, leur taille est variable pour atteindre 2 mètres et leur portée, d’une distance de plus de 90 mètres selon leur modèle.

  1. LES AUTRES TYPES DE DÉTECTEURS

Raccordables avec un système d’alarme, il existe des détecteurs de petite taille, spécifiquement conçus pour protéger des objets fragiles ou de valeur et fonctionnent par ondes vibratoires comme les détecteurs de chocs. Ces détecteurs peuvent être filaires ou non. Pour les applications courantes et domestiques, l’on peut disposer de détecteurs de gaz, de température ou d’incendie. Ce dernier, raccordé à une centrale d’alarme, est un détecteur de système optique pouvant être doté d’un transmetteur qui peut détecter les fumées marquant le début d’un incendie et émettre immédiatement un signal sonore qui alertera tout le monde, même les plus endormis.

projet securite alarme

Une fois ces connaissances de base acquises, vous pouvez choisir parmi les solutions de sécurité qui vous conviennent et en dresser la structure. Pour vous aider et vous fournir des informations complémentaires, l’équipe de talinfo.fr reste à votre disposition !